Accueil | Qu’est-ce que le DUENDE ? »

22/12/2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

jacqueline L

Enfin, de bonnes nouvelles !!!
On est reparti sur le Ferney Globe avec de belles vagues, du bon vent...laissons les pirates imbéciles à terre.
Bonnes fêtes livresques
Jacqueline

Aifelle

Quel plaisir de vous retrouver. Votre émission manque cruellement. Vive le blog.

Pascal Fournier

Gommé donc le qualificatif "Livre"... Mais l'ivresse de la profondeur est toujours là et ton bateau est insubmersible ! Enchanté d'embarquer sur ce Bateau Libre parmi les mots et les vagues (à l'âme) qui t'habitent... Tout au long de ton odyssée, des terres inconnues et de nouveaux mondes à découvrir... que les belles lettres soient autant de lames de fond pour propulser comme il se doit cette arche littéraire au pays des surfeurs. Une nouvelle manière de repeindre la "toile".
Bon vent, capitaine Ferney !

Frédéric Ferney

Merci à vous tous, premiers lecteurs de ce blog!
Je vous salue Aymeric, Aifelle, Viviane, Emma, Mapero, Mazel, Alain Paire, Jacqueline L., Patricia Tutoy, Anhropia, Malu, Ornorm, Zelapin, Gabriel, Claire, Cyrille.
J'attends vos commentaires, vos suggestions, vos critiques.
Vos encouragements me donne de la force!

Frédéric Ferney

Merci à vous tous, premiers lecteurs de ce blog!
Je vous salue Aymeric, Aifelle, Viviane, Emma, Mapero, Mazel, Alain Paire, Jacqueline L., Patricia Tutoy, Anhropia, Malu, Ornorm, Zelapin, Gabriel, Claire, Cyrille.
J'attends vos commentaires, vos suggestions, vos critiques.
Vos encouragements me donne de la force!

vieilledame

très heureuse d'un nouvel adepte de la résistance internet...même si je suis encore nostalgique des dimanches où pour une fois, j'avais vraiment envie de regarder la télé, (comme du temps de Denise Glazer aussi) et non plus de la subir comme une drogue abrutissante et avilissante... parce que tout d'un coup, il y avait là souvent des gens vraiment vivants !

Anne B

Merci de poursuivre le combat !
J'ai beaucoup regretté et je regrette toujours le Bateau Livre mais je suis enchantée de découvrir le Bateau Libre.
La Passion de la liberté ne s'étouffe jamais, la Littérature aide tant à la construction de soi.
L'arrivée de votre Blog au moment de Noël est un pur Bonheur.
Je vous souhaite Bonne Chance !
A très bientôt

Anne B

coline

Je veux bien embarquer avec vous sur votre bateau libre....Cap sur l'infini de la mer de la littérature...

Claire Ogie

Et nous, vous retrouver nous donne aussi de la force.

denis

Vous avez des fidèles dont je fais partie car votre émission était excellente et heureux de vous retrouver ici
j'ai modestement ave mon épouse ouvert un blog "bonheur de lire" car la lecture est une passion à partager
amicalement
denis

Frederic ferney

La nostalgie, comme un enfoncement dans l'inconsolable et l'irréversible?
Non, surtout pas! Le plaisir plutôt. Plus facile à partager.
F.F.

juliette

J'en crois à peine mes yeux, vous êtes de retour, et j'ai reçu personnellement de vos nouvelles !!!!!
Comme je vous ai regretté !
Ce n'est qu'une déclaration d'admiration

Je vais vous mettre en lien
Très amicalement

O.

Je suis si heureuse de pouvoir reprendre contact avec vous, après une si longue absence
Peut-être certains de mes poèmes amoureux vous étonneront-ils, j'espère qu'ils cous plairont

Je mets un lien, le permettez-vous ?

O.

denis

bonjour,
je me suis permis de mettre un lien sur notre blog
bonheur de lire
De fait, ne parlons pas de nostalgie mais de poursuivre un combat non-violent en faveur de la lecture et des livres : les blogs aident à cet idéal

problème technique ? je n'arrive pas à m'inscrire pour être informé de vos prochains articles.
Cordialement,
Denis

Lyliana Belliard

Qu'ajouter de plus... je suis heureuse de vous retrouver sur ce blog; lui souhaiter bon vent mais vous qui avez traversé des tempêtes saurez le mener avec intelligence.
Merci.
Détours des Mondes
http://detoursdesmondes.typepad.com

Solal

Et bien, voilà une excellente nouvelle!
Je m'en réjouis! Frédéric Ferney manquait, vive ce nouveau bateau libre et vogue...


Elsa

Jonathan Frances

Bonsoir M. Ferney,

Je viens de découvrir en ce soir de Noël, votre blog, le Bateau Libre, et je crois bien que cette découverte fera partie de mes cadeaux de Noël pour cette année! J'avais été extrêmement déçu de la non-reconduite de votre émission, que je suivais avidement chaque semaine, comme un prisonnier attend sa ration de culture chaque semaine.
J'espère (enfin, non, je sais) que votre blog durera longtemps et connaîtra le succès qu'il mérite.

Bien à vous,
J.F.

Du Québec, Thérèse

Bonsoir monsieur Frédéric Ferney
Ce sera avec grand plaisir que je visiterai votre blog. J'avais connu votre émission " Le bateau-livre " grâce au forum Parfum de livres.
Et la découverte de votre blog de façon identique, qui se fait aujourd'hui même en cette veille de Noël.
Longue-vie à votre Blog.

josé

Mr Ferney, je regrette votre émission qui était d'une intelligence fort peu répandue dans ce monde audiovisuel abrutissant, peu respectueux de la personne humaine, du rythme de chacun et de la liberté de parole. La télé-réalité, voilà où se situe l'obscénité. Tous ces gens qui pour quelques minutes de célébrité sont prompts à vendre leur âme au diable.

AME 91

OUF, on a tenté de nous plonger dans un bouillon d'inculture et on va ressortir la tête de l'eau grâce à votre entrée dans ce réseau d'échanges de lectures..MERCI, je vous ajoute tout de suite sur les liens de mon blog

Katell

Voilà une excellente nouvelle et un beau cadeau de Noël pour les fidèles de feu "Le bateau livre". Long soit le sillage de ce nouveau "Bateau libre"!!!

Nathalie Dhénin

Alors , puisque le changement est dynamisant, je voguerai de la péniche sur la toile, dorénavant...!
Et que vogue la liberté !

Le Bibliomane

Longue vie au "Bateau-Libre". C'est un plaisir de vous retrouver sur cet espace indépendant de la dictature de l'audimat.
Au plaisir de vous lire encore et encore.

Pivoine

Ce n'est pas que le monde manque cruellement de Lumière, c'est qu'il est difficile de mettre la lumière en avant, de pouvoir citer une bonne nouvelle dans tout le fatras de mauvaises nouvelles. On a beaucoup parlé de Levi-Strauss. J'ai dit à des amis (je suis belge) - "peut-on citer beaucoup d'équivalents belges de Levi-Strauss?" Evidemment, nous avons pas mal d'anthropologues, j'en ai même interviewé un (à propos de mondialisation plutôt). Mais tout d'un coup, j'ai pensé à ceci: récemment, le professeur Brotchi, neuro-chirurgien de l'hôpital Erasme, a reçu les plus hautes distinctions honorifiques (belges) qu'il soit possible de recevoir. Euh! Au milieu de nos misères politiques guère plus brillantes que les françaises (même si heureusement, on n'a pas de Sarkozy, mais est-ce que ça vaut mieux?) c'était une petite lueur d'espoir... Bien sûr, ici il est question de médecine, mais je suis assez adepte d'une ouverture à différentes disciplines !

Anne Burroni

Un vague à l'âme teinté de colère m'avait un jour fait réagir sur le net à la disparition du "Bateau Livre". Mais au coup de gueule que j'avais envie de pousser, j'ai préféré dire tout le plaisir que cette émission m'avait procuré. Réaction qui disait l'espoir de vous voir revenir un jour sur nos écrans. Depuis, la mer était trop calme, comme figée.
Et là, enfin, un vent de satisfaction souffle sur la toile. Ce sera donc le net. Car encore plus rapidement que la télévision faiblit, la toile s'enrichit. A défaut de vous entendre, on aura donc le plaisir de vous lire et l'écrit confère aux mots une force et une portée incontestables.
Et à vous lire Monsieur, j'ai dans l'idée que l'on se sentira comme sur un bateau, le visage offert au vent et à la caresse des embruns, accoudé au garde-corps, pour que nos âmes gardent, elles, l'empreinte de la curiosité et de la liberté de penser.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.