« Bleu comme de l'encre! | Accueil | "Le Bateau Libre" N°3 l'émission en entier »

24/06/2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Claire Ogie

J'en connais un qui doit être ravi ! le capitaine du bateau. Mais alors, cela veut-il dire une émission plus longue, ou des entretiens plus courts ? parce que tout de même, les fous, ça papote, ça papote, et après pour les faire taire... (rires)

ororea

Plus on est de fous, moins ya de riz. Oui, bon. Merci de travailler plus (un livre de plus à étudier, mine de rien, sauf si c'est déjà fait) non pas pour gagner plus, mais pour notre plus grand plaisir!

Anne B

Chouette, merci Frédéric, et merci Pierre Michon !
J'ai lu son dernier livre comme j'ai englouti les précédents, d'une traite. Mais pour le relire ensuite, d'une traite.....
La peinture est un sujet récurrent chez Pierre Michon et son écriture,( c'est la cas de le dire), embarque dans une merveilleuse spirale qui ne nous laisse aucun répit. Quel corps, quelle densité, quel vertige, quel temps !
Il est à nouveau le chef d'une oeuvre.
Encre bleue, ciel bleu, c'est le printemps de l'écriture....
A dimanche.

Loïs de Murphy

Pierre Michon ? Un évènement que je ne veux pas manquer !

Franck Bellucci

Michon, sans conteste l'une des plus grandes plumes contemporaines. Un style magnifique et d'une intelligence rare. Tous ses textes révèlent une maîtrise magistrale de l'écriture.

Jean-Louis B

Pierre Michon était sur @si la semaine dernière à [email protected] le texte. Une papote de 75 mn !

Mais il faut être abonné(e) pour voir et entendre, voili voilà...

http://www.arretsurimages.net/

Claire Ogie

75 minutes avec Pierre Michon tout seul ?! Hé hé hé il va falloir jouer plus serré là, avec quatre auteurs.

Et oui, mais le hic c'est qu'en effet, il faut être abonné(e) ! Or si abonnement il faut - pour plus tard -, je le réserve pour le Bateau Libre ! (budget perso oblige) voili voilà... ;)

ororea

On peut s'abonner gratuitement à Arrêt sur images si on a une bonne raison, il suffit de faire un mail!

la bacchante

Ne devait-il pas y avoir aussi Michel Onfray?

ororea

Si, c'est le matin!
à 11h30: Michel ONFRAY pour "Charlotte Corday" (Galilée), Michèle LESBRE pour son roman "Sur le sable" (Sabine Wespieser) et William MARX pour "Vie du lettré" (Minuit).

Claire Ogie

Oui mais ma fierté personnelle ne me fera pas envoyer de mail Ororea. Fierté mal placée, peut-être, mais fierté à laquelle je tiens beaucoup. Je ne demande jamais rien, je fais ou je ne fais pas, c'est tout. Mais merci pour avoir indiqué cette solution ! ;)

Jean-Louis B

@ Claire, pour info :

http://www.arretsurimages.net/abonnements.php

ororea

Trois euros par mois, c'est quand même pas énorme, enfin moi pour l'instant j'ai un abonnement "ami fauché" qui ne me pose aucun problème de fierté,je paierai en septembre quand je toucherai à nouveau mon salaire d'agrégée. Vous ratez une superbe émission sur Home, le splendide film de Yann Artus Bertrand que j'ai vu pour ma part au ciné, avec Yann Artus Bertrand, Daniel Schneidermann et Dan Israel.

Claire Ogie

Oh merci Jean-Louis B !!
Voilà une excellente initiative oui, 3 euros par mois, c'est nettement plus abordable. :o)

@ Ororea, décidément je n'entends parler que de ça aujourd'hui, le film de Yann Arthus-Bertrand...
Alors je me permets de mettre ici un petit lien d'un camarade de blog (instructif !) :
http://texticules.over-blog.fr/article-33107667.html

ororea

FF semble apprécier Yann Arthus Bertrand, et en plus il n'est pas UMP :
http://www.dailymotion.com/video/x9oyjz_frederic-ferney-de-la-crise-a-lapre_news (je ne sais pas d'où ça sort)

ororea

Ah si, voilà :
Réaction de Frédéric Ferney, Critique littéraire et écrivain, à la suite de la rencontre du 24 juin 2009.
Thème : "De la crise à l’après crise, quel modèle pour la France ?"

Plus d'infos sur www.generationfrance.fr

ororea

Non seulement il est beau, mais en plus, il pense...Soupir...

ororea

Bon, tout va bien, j'ai eu le droit à mes bisous et en plus FF me tutoie (je sens que ça progresse)Il a changé de parfum, c'est Bel ami de Hermès ("Irrésistible charme masculin. Un parfum audacieux, qui associe la cardamome, l'ambre, le patchouli et le cuir.")Ca sent très bon. J'aurais préféré bel amant mais bon, ils font pas...Dommage que dès qu'il s'approche de moi, je perds tout sens du langage (hypokhâgne, khâgne, normale sup, maitrise, dea, dix ans de thèse inachevée tout ça pour s'exprimer comme une lofteuse, tendance secret story, c'est décevant...)C'est pas comme Hagège qui met des subjonctifs imparfaits partout, ça c'est la grande classe.
Bon, pour ce qui est des deux émissions, elles sont magnifiques comme d'habitude. C'est juste un peu embrouillé au début de l'interview de Michon, mais ça redevient vite plus clair.
Alors Anne B vous y étiez?

Anne B

Oui, ororea, j'étais là, et c'était un régal !
Mes yeux étaient en état d'observation et de perception maximales. Une captation? Alors, j'ai essayé de tout capter....l'attention, la gentillesse, l'énergie positive malgré les difficultés, le sourire, et tout cela pour le bien être des livres.
De la qualité ! Pas étonnant !
Une émission qui sonne comme une partition, qui module, le ton semble donné avec Michel Onfray, on est en majeur, crescendo (belle tirade de C.Hagège en italien), decrescendo, (Un calme, une pause avec J.L Schefer), dièses et bémols (J.B Pontalis), accents, trilles (P. Michon), et les notes courent mais ne s'affolent pas , un sol qui ondule et un chef d'orchestre à la baguette souple et légère.
Entre Vivaldi et John Cage ?
Un tableau musical ?
Entre Chardin et Willem De kooning ?
Pas de problème j'étais bien là, pas derrière un commentaire;( et j'ai même un petit point commun avec C. Hagège, mon premier professeur de violon au conservatoire, était un italien, enfin, une italienne.)

Anne B

Du Scarlatti en ce moment, j'écoute Scarlatti,(Pierre Hantaï), c'est ça,l'émission va devenir comme une sonate de Domenico Scarlatti, un Allegro en ré majeur, non ?
Virtuose ?
En tout cas, je vous le souhaite, Frédéric.

ororea

Un petit poème :
Quand J'étais un bébé, c'était immémoriel
Quand j'étais une enfant, c'était mi-doré mi-souffrance
Quand j'étais une ado, c'était mi-souffrance mi-doré
Quand j'étais une étudiante, c'était dur et beau
Quand j'étais une trentenaire, c'était souffrance et renouveau
Quand j'étais une amante c'était ouf enfin, mais je perds mon enfance
Quand j'étais perverse, c'était si, si il faut réaliser ses fantasmes
Quand j'étais amoureuse, c'était "tu es juste une copine parmi d'autres"
Quand j'étais laborieuse, c'était vivement ce soir que je me couche
Quand j'étais seule, c'était mes débuts de poète
Quand j'étais poète c'était "tu ne verras pas tes oeuvres publiées"
Quand on a publié mon poème, c'était j'en tremble d'orgueil
Quand je tremblais d'orgueil, c'était "tu es comme les autres"
Quand j'étais comme les autres, c'était rare
Quand c'était rare, c'était bon
Quand c'était bon, c'était quand même rare

Claire Ogie

Oui, un réel plaisir ces enregistrements. Envie de dire au producteur qui nous annonçait que les adhérents de l'association auraient des avantages, plein d'avantages ! - qu'il ne savait pas encore lesquels mais des avantages - que le plus bel avantage pour moi, et très certainement pour tous ceux et celles qui se sont inscrits, c'est de pouvoir enfin retrouver Frédéric entouré de tous ces auteurs, de retrouver cette ambiance qui ne se trouve nulle part ailleurs.

@ Anne, désolée d'être partie comme une voleuse (révisions de l'oral du bac de français de ma fille obligeait ! en attendant le train et pendant le voyage) j'aurais bien aimé discuter un peu plus avec vous, faire plus ample connaissance. Une autre fois peut-être !

ororea

Faire un atelier d'écriture à Paris pour les adhérents, ce serait sympa...

Anne B

Claire, ne vous inquiétez pas, je suis partie moi aussi, allez, pas comme une voleuse mais comme une danseuse.
Je suis plutôt d'une nature discrète, et sans la gentillesse de l'équipage de ce bateau "solaire", je ne me serais avancée vers personne. J'avais même pris soin de ne pas emporter de livre, évitant ainsi de " m'exiler" lors d'une pause, j'ai lu les visages, entendu les voix.
Pour votre fille, assister à l'enregistrement des émissions du" Bateau Libre", quel beau prélude au bac français.
J'aime bien les rencontres des premières fois, mais on se reverra...
Ça, c'est un avantage !

Anne B

Et William Marx, le tempo, le tempo....

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Blog powered by Typepad